La phytonutrition fonctionnelle : pour qui et quand l'utiliser ?

  • La nutrition fonctionnelle permet l'optimisation raisonnable de la production en élevage

 

L'activation des capacités physiologiques permet d'optimiser le fonctionnement biologique dans les périodes de forte sollicitation ou d'activité intense. La production est soutenue, non pas d'une manière artificielle, mais par l'action nutritionnelle informative, régulatrice et énergétisante des synergies végétales, permettant à l'animal d'exprimer son potentiel. Cette utilisation est souvent collective, pour un lot ou un troupeau en production (voir Solutions collectives pour le troupeau)

  • Eviter la maladie en période à risque et soutenir les animaux dans les phases critiques 

Lors des périodes physiologiques à risque accru (mise-bas et suites, pic de production, fin de gestation, nouveau-né, sevrage), en cas de stress, mise à l'herbe, regroupements d'animaux, agressions climatiques, ou encore dans les phases critiques, les synergies végétales renforcent la réponse fonctionnelle. Les animaux sont plus aptes à s'adapter aux variations du milieu et à répondre aux agressions. Les fonctions biologiques à risque de saturation retrouvent une meilleure efficacité.

La nutrition fonctionnelle peut être collective (voir Solutions collectives pour le troupeau) ou orientée vers les animaux à risque ou en saturation physiologique (voir Produits de base du Kit Phyto ou Produits de phytonutrition ciblés)

  • Les synergies végétales de phytonutrition, pour quelles espèces ?

 

La phytonutrition est une méthode universelle utilisable dans toutes les espèces, quand l'objectif ou le problème sont d'ordre fonctionnel, donc physiologique.

Nos formulations sont multi-espèces. 

En élevage, en raison d'une sollicitation intense, les animaux sont souvent à la limite de leurs possibilités de réaction naturelle. Les déséquilibres physiologiques et les insuffisances fonctionnelles sont à l'origine de la quasi-totalité des pathologies de troupeau. Plutot que d'attendre une maladie imminente, on va nourrir les capacités physiologiques, afin de renforcer la réactivité naturelle.

 

La méthode est particulièrement validée chez les ruminants (Bovins ou ovins lait, bovins ou ovins viande, caprins). Le recul sur les possibilités et l'expérience acquise sont importants.

 

La nutrition fonctionnelle a également une remarquable efficacité chez les équidés (chevaux et ânes). En plus des produits polyvalents, quelques produits spécifiques leurs sont dédiés. Nous ne recommandons pas l'utilisation de nos synergies végétales chez les chevaux de haute valeur ou de compétition, à cause de leur réactivité particulière, et de notre connaissance imparfaite de ce milieu et de ses problématiques spécifiques.

 

Elle donne de bons résultats pour les volailles, chez les porcs, chez les camélidés, mais notre expérience et notre recul sont moindres pour ces espèces.